Le groupe se met en quatre pour proposer une offre de protection de la maison émaillée d’objets connectés.

Capitaliser sur la puissance de l’Internet des objets : vidéosurveillance, détecteurs de fumée, prises intelligentes, etc. Autant de composants que l’assureur met désormais à contribution pour pousser sur le marché une offre de maison connectée assortie de services à valeur ajoutée.

L’assureur ne se contente plus de proposer à ses clients une offre de contrat d’assurance assortie de garanties ; il y ajoute désormais des prestations de sécurité adossées aux objets connectés exploitables à partir de son application Mon AXA. Et mobilise son bras séculier dans l’assistance ainsi que son réseau de professionnels en vue d’accompagner ses assurés en cas d’intrusion ou d’effraction de leur local sinistré.

Le modus operandi de cette offre est simple. En cas de détection d’une intrusion ou d’une fumée toxique, l’assuré reçoit une alerte sur son smartphone, à travers son appli Mon AXA. Dès lors, il peut visionner un flux vidéo dans l’application. Si les images confirment l’alerte, le client peut, dans le cas d’une d’intrusion, solliciter le service de levée de doute d’AXA Assistance ou déclencher l’appel auprès des Secours, pour un incendie notamment. En cas d’éloignement du domicile, l’appli Mon AXA propose à l’assuré, à travers une alerte, d’activer à distance ses objets connectés pour une protection plus proactive. Les clients de la Maison connectée peuvent, via l’appli Mon AXA, définir un groupe d’amis, également automatiquement alerté en cas de détection de fumée ou d’une intrusion. En complément, un site web didactique accompagne les clients dans le choix de la formule d’assistance qui leur convient, leur permet un accès vers les sites des partenaires pour bénéficier des offres négociées, les aide dans l’association de leur(s) objet(s) connecté(s) avec Mon AXA, etc.

Sur cette plate-forme, les clients peuvent commander, s’ils le souhaitent : les caméras de surveillance pour voir ce qui se passe chez eux et être alerté en cas d’intrusion, y compris à distance. Ils ont également accès aux capteurs d’intrusion permettant de détecter les tentatives d’effractions et donner l’alerte avant l’intrusion, etc.

Lancée sous forme de pilote, cette solution est disponible auprès de plus de 120 agents généraux AXA répartis sur tout le territoire national. Sa mise au point a été l’occasion pour l’assureur de s’entourer de partenaires fabricants d’objets connectés avec lesquels les équipes digitales opèrent dans le cadre d’un écosystème ouvert basé sur des API (application programming interfaces).

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine