Malgré la crise qui sévit et les incertitudes sur différents fronts pouvant avoir un impact sur le management des risques, l’assureur reste optimiste. Sa formule : une forte dose d’innovation, le digital et une diversification poussée.

 

« N’eut été les récentes déclarations du Président de la République sur les changements qu’il promet, je me serais probablement présenté devant vous avec moins d’optimisme. Il me semble que 2014 va démarrer sur de bonnes bases », a, d’emblée, déclaré Nicolas moreau, PDG, lors de ses vœux à la presse. Revenant immédiatement sur 2013, le patron du premier assureur français l’a qualifiée de bonne année pour AXA France. Il est vrai, la société affiche des chiffres positifs sur différents fronts. Une réussite qui rime souvent avec le digital, un des axes de développement majeur pour le groupe. « Nous investissons massivement sur le numérique afin d’aller de l’avant. Cette stratégie embarque totalement notre réseau de distribution traditionnel dans une logique gagnant-gagnant. En Assurance auto, sur les 600 000 nouveaux contrats engrangés l’an dernier, 10 % sont venus du Web. Un résultat qui confirme la pertinence de notre stratégie en la matière », observe Nicolas Moreau.

Sur le front de l’assurance vie fortement chahutée en 2013 par un contexte réglementaire mouvant et des performances en dents de scie, le PDG a affirmé l’optimisme d’AXA France. Un optimisme résultant de la « consolidation » du régime associé et du lancement d’un nouveau produit, en l’occurrence l’Euro croissance. Bien entendu, l’assureur va profiter clairement de cette innovation pour mettre l’accent sur la diversification et renforcer son positionnement sur ce terrain. Corollaire, il pourra davantage jouer pleinement son rôle d’acteur du financement de l’économie nationale. Sur ce point, le PDG a rappelé l’effort consacré l’an dernier par l’assureur, en termes de financement des PME ; AXA France y a consacré 700 millions d’euros. En retraite individuelle et collective, l’assureur poursuit également sa percée et prévoit de réaliser « 40 % de croissance en 2014 ».

Un des principaux acteurs de la santé et de la prévoyance, la compagnie dirigée par Nicolas Moreau entend profiter du nouvel accord national interprofessionnel pour davantage pousser ses pions sur ce segment de marché qui s’attend à des chambardements stratégiques et commerciaux. Et veut également jouer un rôle plus important sur le terrain de la GAV où il a engrangé de bons résultats, sans oublier l’assurance emprunteur.

Dans un environnement économique qui voit arriver des innovations multiples sur le plan réglementaire comme technologique, AXA France entend donc capitaliser sur ses atouts pour se développer davantage. Plongé dans cette mutation que l’on pourrait qualifier de « troisième révolution industrielle », l’assureur mise sur l’imagination pour se différencier et continuer de « réinventer son métier ». Pour lui, la voiture sans conducteur est une aubaine pour l’assurance sachant que sa mise sur le marché devrait se traduire par une baisse du volume de sinistres. En attendant, le conducteur occupe toujours une grande place dans la stratégie Iard de l’assureur. Témoin il vient de lancer la AXA BOX, sorte d’assurance à offrir, à l’instar des coffrets cadeaux valables dans différents domaines (voyages, thalasso, etc.). Ce concept déborde le cadre de l’auto pour s’appliquer également à d’autres domaines comme la MRH (c. Décryptage). Lumineux.

Enfin, 2014 marque également le démarrage officiel de la marque SOON, l’autre idée de la banque portée par le digital.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine