L’intégrateur vient de dévoiler la plateforme logicielle Hadoop Self-Service pour faciliter la progression du Big data dans les entreprises.

Pression marketing oblige, le Big data est dans tous les esprits. Et potentiellement, il est plein d’opportunités. Pourtant, sur le terrain, sa montée en charge est poussive. Du coup les fournisseurs proposent des solutions qui contribuent à son adoption rapide. C’est le cas d’Atos. Le fournisseur a conçu et développé une plateforme logicielle générique, en l’occurrence Hadoop Self-Service. En partenariat avec MAPR,  l’éditeur distributeur de la plateforme open source. « Grâce à la combinaison de la distribution Hadoop de MapR, entièrement conçue pour répondre aux exigences des entreprises, et d’un socle de déploiement automatisé développé par Atos, Hadoop Self-Service permet la mise en œuvre d’une plate-forme de Big Data sur tous types d’infrastructures sans avoir besoin de tenir compte de ses spécificités. En clair, la solution est agnostique à l’infrastructure. En ce sens, l’offre d’Atos se positionne au-dessus des orchestrateurs, des hyperviseurs ou des serveurs physiques et permet aux développeurs et aux acteurs métier de s’affranchir des problématiques systèmes» explique Jérôme Sandrini, Vice-Président, Big Data Software et Professional Services, Atos. Et Xavier Guerin, VP EMEA Alliances et Partenaires MapR d’ajouter : « Atos a conçu et développé un outil d’automatisation des composants de la plateforme, de haut en bas, afin de fluidifier le déploiement d’une plateforme Big Data en recourant à la mise en place d’un modèle libre-service, et extensible, intégrant les domaines de responsabilités des différents acteurs de l’entreprise : équipes études et développement, architectes, et équipes d’exploitation »

Cet outil permet de mettre sur pied un environnement applicatif Big Data très rapidement disponible et administrable par les Directions des systèmes d’informations. Selon Atos, « le déploiement se fait en quelques clics et permet d’automatiser la mise à disposition de nouveaux environnements Big Data pour les équipes projet, et donc de limiter le besoin de faire appel à une expertise rare et coûteuse à chaque nouveau projet ou déploiement. La plateforme permet de provisionner des environnements Hadoop sur un cloud privé ou un data center privé comme sur un cloud public. »

La cible de cette plate-forme est bien définie : elle s’adresse autant aux directions des systèmes d’informations et aux directions métiers qui en sont les utilisateurs.

Après Big Data 24, solution de développement express du Big data de Micropole, Hadoop Self-Service entre en lice, avec les mêmes objectifs. Du coup, un marché du développement rapide en la matière se met en place. Saura-t-il enfin séduire les entreprises ? Jugement à la hauteur des références engrangées, y compris dans l’assurance et la banque où on en est à la phase exploratoire. Et encore !

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine