Selon le cabinet, il se situe autour de 1,80 %, soit 0,15 % de moins que prévu : c’est le coût de la loi Sapin II pour l’épargnant. Good Value for Money avait anticipé un rendement moyen (net de frais et brut de prélèvements sociaux) de 1,95 % en 2016.

Selon GVFM, « c’est effectivement ce qui aurait dû être servi par le secteur aux épargnants, car le rendement financier brut des actifs généraux reste élevé. Citons notamment 3,41 % pour l’actif général de Cardif Assurance Vie (BNP Paribas), 3,40 % pour Axa France Vie, 3,29 % pour le fonds en euros de l’Agipi (porté par Axa France Vie), 3,24 % pour le support en euro de Generali Vie, 3,20 % pour l’actif général de la MACSF Epargne Retraite, 3,16 % pour le fonds cantonné Asac (porté par Allianz Vie), 3,08 % pour le fonds Sélection Rendement chez ACMN Vie, etc.

Pour GVFM, « en posant une hypothèse de rendement financier brut moyen des actifs généraux des fonds en euros de 3,20 % en 2016 et d’un taux de participation aux bénéfices de 90 % du rendement, on arrive à un taux de 2,88 %. En défalquant de ce taux une dotation de 0,10 % à la provision pour participation aux bénéfices (PPB) puis un niveau moyen de frais de gestion de 0,85 %, nous retombons a posteriori sur la prévision de taux moyen servi (net de frais et brut de prélèvements sociaux) de 1,95 % donnée par Good Value for Money au printemps 2016. »

D’où vient l’écart par rapport au taux moyen constaté de 1,80 % (environ) ? s’interroge Good Value for Money ? Concrètement, les assureurs ont été incités par les autorités de contrôle (ACPR et HSCF) à baisser les taux servis davantage que « la normale » afin de « dissuader » les épargnants de continuer à y investir, de renforcer encore plus leur provision pour participation aux bénéfices (PPB) avec des dotations moyennes de l’ordre de 0,20 % à 0,40 %, de se « protéger » en conséquence face à une éventuelle hausse brutale des taux d’intérêts.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine