Pour accélérer la vente en ligne de ses produits d’assurance, la filiale du grossiste a recours à la solution de Progress. Cet outil de gestion de règles métiers va permettre au courtier d’automatiser et de simplifier les demandes de tarification en ligne en fonction des besoins des clients.

APRIL Moto s’appuiera sur Progress Corticon Business Rules Management System (BRMS) pour mettre en place un moteur de règles de tarification agile dans le but de faciliter les demandes de devis et de souscriptions en ligne de ses clients.

Face au besoin de transformation du marché, APRIL Moto a décidé de créer un outil capable de répondre aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui et de demain. Grâce à Progress Corticon, le courtier développe une nouvelle génération de règles commerciales qui lui assureront une meilleure flexibilité tarifaire avec des temps de réponse courts. Pensé pour être agile et tirer parti de futurs projets Big Data, ce moteur a la capacité d’exploiter de larges volumes de données dans le calcul des tarifs, pour proposer des contrats adaptés à chaque individu.

Selon Frédéric Demazier, responsable des systèmes d’information d’APRIL Moto, « les produits d’assurance reposent généralement sur des mécanismes tarifaires complexes et APRIL Moto ne fait pas exception. Nos offres sont basées sur près de 25 conditions qui peuvent être abordées de façon unitaire ou mélangées. Avec l’augmentation de la demande en produits d’assurance personnalisés, nous nous attendons à voir ce chiffre exploser. En automatisant la gestion de nos règles de tarification et en simplifiant nos processus de vente en ligne, Progress nous permet de développer de nouveaux services. Cette agilité est un véritable atout pour nos partenaires web stratégiques, tels que les sites Comparateurs d’Assurance, mais surtout pour nos clients qui vont pouvoir profiter de meilleurs tarifs. »

Les solutions BRMS sont de plus en plus populaires dans les entreprises dont le bon fonctionnement dépend d’applications reposant sur un grand nombre de règles, politiques internes ou réglementations. C’est particulièrement vrai des organisations qui doivent gérer règles qui évoluent constamment, des systèmes complexes de tarification, le traitement des sinistres et des primes d’assurances, la gestion des retraites ou encore l’éligibilité à des prestations sociales ou bancaires.

En fait, BRMS Progress Corticon permet des prises de décisions métiers automatisées à haut niveau de qualité, de fidélité et de rendement. La plate-forme apporte plus de flexibilité dans les processus de changement décisionnels et facilite le croisement d’informations.

Pour Nicolas du Manoir, Vice-Président Régional France de Progress, « le marché de l’assurance est défini par les demandes croissantes des clients, l’évolution des réglementations gouvernementales et des modèles de tarifications agiles. Les entreprises opérant dans un marché dynamique et concurrentiel, doivent être équipées de solutions de pointe performantes afin de rester dans le haut de la vague. Nous sommes ravis de compter APRIL Moto parmi les utilisateurs de Progress Corticon et de pouvoir les accompagner dans la transformation de leurs outils de vente en ligne. Leur confiance est un témoignage des choix stratégiques que nous avons fait avec la dernière version Corticon BRMS et notre approche innovante ».

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine