Selon les dernières données globales sur la gestion de risques publiées par Aon Risk Solutions, la cybercriminalité fait irruption dans le classement des dix premiers risques à l’échelle mondiale identifiés par ses clients.

Si le cyber-risque fait son entrée dans ce top 10, à la neuvième place, confirmant ainsi son émergence en tant que facteur de risque majeur, la pole-position revient au préjudice à la réputation/image de marque pour les entreprises internationales. Parmi les 1 400 participants à l’enquête mondiale d’Aon sur la gestion des risques, on trouve à la fois des PDG, des directeurs financiers et des Risk managers, ce qui permet de réaliser des analyses comparatives sur différentes perceptions du risque.

Généralement, ce sont les risques économiques et financiers, et tout particulièrement les risques liés aux prix des matières premières, au ralentissement économique et aux défaillances techniques que les dirigeants considèrent comme étant les plus préjudiciables. De leur côté, les Risk managers se concentrent sur les risques liés à la responsabilité tels que les cyber-risques, les dommages aux biens et la responsabilité civile. Selon Robert Leblanc, Président-directeur général d’Aon France, « les informations fournies dans le cadre de cette enquête nous aident à comprendre comment les risques évoluent en fonction de l’environnement mondial. Il n’est pas surprenant de voir le cyber-risque faire son entrée dans le top 10. Parallèlement, monte une inquiétude grandissante quant à la réputation des entreprises. Ces deux problématiques sont un excellent exemple de l’interconnectivité des risques. Il est surprenant, en revanche, de constater les différences de perception entre les dirigeants et les Risk Managers. La diversité de ces points de vue indique qu’il est impératif que les instances dirigeantes communiquent régulièrement avec les Risk Managers pour évaluer et réduire de manière efficace l’exposition au risque de la société ».

Classement des dix risques majeurs

Préjudice à la réputation/image de marque

  1. Ralentissement économique/atonie de la reprise
  2. Changements réglementaires/législatifs
  3. Intensification de la concurrence
  4. Incapacité à attirer ou retenir les meilleurs talents
  5. Incapacité à innover/répondre aux besoins des clients
  6. Pertes d’exploitation
  7. Responsabilité civile
  8. Cyber-risque (délits informatiques/piratage/virus/codes malveillants)
  9. Dommages aux biens

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine