Sa finalité est d’aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle.

Il s’agit d’une unité spécialisée et dédiée conçue pour aider les entreprises à adopter plus rapidement l’intelligence artificielle en vue d’améliorer leurs résultats et créer de nouvelles opportunités de croissance. A cette fin, Accenture utilisera la plate-forme Amelia d’IPsoft pour élaborer de nouvelles solutions et approches du marché autour des technologies d’agents virtuels dans plusieurs industries, à commencer par les banques, les assurances et le secteur du transport et du tourisme.

Selon Paul Daugherty, directeur technologique d’Accenture monde, « l’intelligence artificielle progresse rapidement et offre un potentiel considérable pour transformer la façon dont les entreprises organisent leurs activités et interagissent avec leurs clients et employés. Le problème, c’est que les cadres sont aujourd’hui submergés par une multitude de technologies et de produits d’intelligence artificielle ou cognitives. »  Et Cyrille Bataller, directeur de l’intelligence artificielle d’Accenture monde, d’ajouter : « avec cette nouvelle entité dédiée à Amelia, nous améliorons le potentiel commercial de l’intelligence artificielle en associant une plate-forme internationale d’agents virtuels à l’expérience et aux capacités technologiques d’Accenture, complète Cela nous permettra d’aider nos clients à transformer leurs activités et leurs opérations. »

La Vision technologique 2016 d’Accenture, qui rassemble des données collectées auprès de plus de 3 100 entreprises et cadres informatiques des secteurs publics et privés, révèle que 70 % des dirigeants d’entreprises investissent plus dans les technologies d’intelligence artificielle qu’il y a deux ans. De plus, 55 % d’entre eux affirment avoir l’intention de recourir à l’apprentissage automatisé et à l’intelligence artificielle intégrée.

Selon Chetan Dube, PDG d’IPsoft, « Accenture a perçu le potentiel unique d’Amelia comme un pilier de son offre technologique en matière intelligence artificielle, et nous pensons que cela sera un facteur de transformation essentiel pour nos clients dans tous les secteurs d’activité. Nous sommes arrivés à un tournant : les dirigeants considèrent désormais les agents virtuels comme un facteur de différenciation. En associant Amelia à la connaissance des industries d’Accenture, ses compétences technologiques et sa capacité mondiale de développement, nous pouvons ensemble aider les entreprises à exploiter pleinement le potentiel de l’intelligence artificielle. »

D’ores et déjà, des entreprises ont commencé à intégrer Amelia dans leurs activités. Selon Accenture, une grande banque européenne l’a installé rapidement au sein des fonctions informatiques, permettant à l’agent cognitif d’agir avec succès seulement 45 jours après le début du projet. Une autre banque, internationale celle-là, a testé avec succès la capacité d’Amelia à soutenir son réseau de courtiers en leur apportant une aide précieuse dans la gestion des contrats.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine