visuel-aig

« Internet des Objets : Evolution ou Révolution ? » Ainsi a été intitulé ce rapport co-écrit par la Consumer Electronics Association (CEA) et le groupe d’assurance.

L’ouvrage mis au point propose une réflexion complète autour de l’impact macroéconomique de l’Internet des Objets (IdO) pour une meilleure compréhension des opportunités et des risques associés.

Le rapport présente avant tout les contours de l’IdO et apporte une explication des différentes évolutions ayant conduit à son émergence. Il établit également un état des lieux précis de ce phénomène en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

En contribuant à la complexification croissante du monde économique, l’IdO a un impact macroéconomique incontestable et ce sur l’ensemble des secteurs. Le rapport décline ainsi les différents usages et opportunités de l’IdO dans les activités suivantes : industrie automobile, secteur bancaire, activités maritimes, immobilier, énergie, aérospatial, santé, production industrielle et alimentation.

Par ailleurs, le rapport souligne les dilemmes procéduraux et éthiques susceptibles de se poser, à mesure que l’IdO continuera son ascension : respect de la vie privée, cyber-sécurité, propriété et responsabilité. Les entreprises qui mettent en place l’IdO ne doivent pas pour autant méconnaître les risques inhérents à cette technologie.

Selon ce rapport, le secteur des assurances semble être le mieux placé pour aider les entreprises à appréhender cette nouvelle ère numérique sachant que beaucoup d’éléments de l’IdO sont utilisés depuis longtemps par les assureurs pour mieux anticiper le risque et améliorer la sécurité. Selon le Dr. Shawn DuBravac, économiste en chef de la CEA, indique : « Le secteur de l’assurance est au centre de cette nouvelle révolution industrielle et de cette révolution concernant les données. En effet, les assureurs multinationaux utilisent d’énormes quantités de données pour comprendre et atténuer les risques depuis décennies. A mesure que les objets IdO imprègnent tous les niveaux de l’économie mondiale, ce sont les assureurs qui sont les mieux placés pour analyser ces données et en extraire des idées significatives et réalisables, des idées qui pourraient faire de notre monde un endroit plus sûr et plus productif que nous n’aurions pu l’imaginer. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine